Projet "MaterialLoop" : faire du NEUF avec de l'ANCIEN | Audi Luxembourg
Audi Luxembourg Durabilité
Projet "MaterialLoop" : faire du NEUF avec de l'ANCIEN

Projet "MaterialLoop" : faire du NEUF avec de l'ANCIEN

Avec le projet "MaterialLoop", Audi teste la possibilité de réutiliser davantage de matériaux recyclés provenant de véhicules hors d'usage pour la production de véhicules neufs. L'objectif : un concept efficace d'économie circulaire sans perte de qualité.

Texte: Nadia Riaz-Ahmed - Photo: KieferWorX, AUDI AG, KG Media Factory Temps de lecture: 3 min

Eine große Ansammlung alter Autoglasscheiben.Eine große Ansammlung alter Autoglasscheiben.

L'économie circulaire est l'un des thèmes centraux de notre époque. Elle vise à remplacer progressivement le modèle économique traditionnel et linéaire, qui repose sur de grandes quantités de matières premières facilement accessibles et sur une énergie bon marché. Audi souhaite continuer à promouvoir le concept d'économie circulaire afin de préserver la valeur des produits et des matériaux aussi longtemps que possible.


Dans ce contexte, une démarche responsable commence par la longévité et la réparabilité des véhicules ; le recyclage entre en jeu en dernier recours. Dès qu'un véhicule a atteint sa fin de vie, les matières premières utilisées doivent être réintégrées le plus largement possible dans le processus de production. Jusqu'à présent, peu de matériaux utilisés pour la fabrication de véhicules neufs proviennent de véhicules hors d'usage. Par exemple, après le processus de recyclage des véhicules hors d'usage, l'acier est généralement transformé en acier de construction. Audi veut changer cela et réintroduire dans une perspective de production automobile des matériaux secondaires issus de véhicules hors d'usage. Le décyclage, c'est-à-dire la perte de qualité des matériaux au cours du processus de recyclage, doit être évité autant que possible.


Eine große Ansammlung von klein geschnittenen Metallresten.Eine große Ansammlung von klein geschnittenen Metallresten.

Dans le cadre du projet "MaterialLoop", lancé par Audi en octobre 2022 avec 15 partenaires de l'industrie et de la recherche, l'idée sera testée en profondeur sur un total de 100 véhicules jusqu'à fin avril 2023. Les parties intéressées se demandent quels matériaux présentent encore un potentiel, quels nouveaux procédés techniques doivent être développés et ce qui est déjà réalisable aujourd'hui sur le plan économique et écologique. L'objectif est de fermer à l'avenir davantage de cycles de matériaux pour les matières comme l'acier, l'aluminium, le plastique ou le verre dans l'industrie automobile et de donner une "seconde vie" aux ressources. Même si le projet pilote est toujours en cours, les participants au projet réintroduisent déjà les premiers matériaux dans la production automobile. Une grande partie de l'acier recyclé dans le cadre du projet peut ainsi être utilisée pour la production de nouveaux modèles. Audi souhaite utiliser une grande partie de l'acier recyclé dans le cadre du projet MaterialLoop pour produire jusqu'à 15 000 pièces intérieures de porte destinées à la gamme Audi A4.


Dans le domaine de la réutilisation du plastique et du verre, on a même été plus loin en rendant l'approche de base tangible pour les clients : les granulés de verre récupérés à partir des vitres automobiles qui ne peuvent plus être réparées sont fondus et transformés en nouveau verre plat et sont déjà utilisés dans la production de l'Audi Q4 e-tron. Les boucles de ceinture de la nouvelle Audi Q8 e-tron contiennent des déchets plastiques automobiles mélangés. Dans ce cas comme dans tous les autres, il est essentiel que l'utilisation de matériaux secondaires ne soit pas en contradiction avec les exigences de qualité élevées.

Les connaissances acquises grâce à MaterialLoop doivent permettre d'établir des cycles de matériaux pour l'utilisation automobile partout où cela est techniquement possible et économiquement et écologiquement pertinent. Ce projet fait partie de la stratégie d'économie circulaire d'Audi et fournit de précieuses informations pour sa mise en œuvre pratique.

Plastikgranulat auf einem Förderband.Plastikgranulat auf einem Förderband.
 
Ein Audi Q4 e-tron Sportback vor einer Strandkulisse.

Pour une impression durable

L'Audi Q4 e-tron peut contenir jusqu'à 27 composants partiellement recyclés. Mais l'exigence de la durabilité n'est qu'un aspect parmi d'autres qui rend l'Audi Q4 e-tron si fascinante. Découvrez l'Audi 100 % électrique.

Seules les données de consommation et d'émissions conformes à la norme WLTP (et non NEDC) sont disponibles pour le véhicule.